Accident mortel du motard Marco Simoncelli...

Publié le par Le Square

En direct sur NT1, le GP de Malaisie voit un terrible accident entre 3 motards et pas des moindres puisque le King Valentino Rossi est concerné. Après un magnifique départ, un duel digne du motoGP, Simoncelli glisse de la roue avant, reste sur ça moto, reviens sur la piste, se fait percuter par Colin Edwards (Yamaha Tech 3) d'abord et Valentino Rossi (Ducati) ensuite. Le choc de la roue de Rossi contre le casque de Simoncelli lui arrache immédiatement de la tête. Les commentateurs semblent incrédules sur le fait que Simoncelli perde son casque. "Il n'a pas attaché son casque" pense l'un des deux speaker.

« Le pilote a souffert d'un grave traumatisme à la tête, au cou et à la poitrine » a expliqué ensuite un médecin. L'Italien succombait quelques minutes plus tard après avoir été transporté en ambulance au centre médical. Il était âgé de 24 ans.

Le Grand Prix était annulé. Le champion du monde, Casey Stoner, sacré le week-end dernier à Phillip Island, ne pouvait que déclarer : « Quand j'ai vu les images, j'ai eu envie de vomir ».

Ce décès en course du pilote Honda intervient un peu plus d'un an après celui du Japonais Shoya Tomizawa, 19 ans, en Moto2 lors du GP de San Marin.

Pilote surdoué, Marco Simoncelli, grand garçon dégingandé à la chevelure fournie, était parvenu en catégorie reine en 2010, grâce à l'ancien champion du monde Fausto Gresini qui lui avait fait signer un contrat dans son écurie. Titré en 2008 en 250 cc, Simoncelli avait fini 3e l'année suivante, dernière saison de cette catégorie intermédiaire remplacée par les Moto2.

Ses bons résultats lors de sa première année en MotoGP - il finira 8e - lui avaient permis d'obtenir une Honda d'usine cette année où il figurait à la 6e place du classement provisoire, à égalité de points avec son ami Valentino Rossi.

Mêlé cette année à deux incidents de course - notamment, alors que rien ne l'avait vraiment prouvé, dans la chute et la fracture de la clavicule de Dani Pedrosa au Mans - Simoncelli, dont la perte attriste tous ceux qui l'ont côtoyé de près ou de loin, ne faisait pas l'unanimité auprès de tous les pilotes en raison de son style incisif.

Au Portugal, Jorge Lorenzo avait reconnu ne « pas parler du tout à Simoncelli ». « Nous ne sommes pas fâchés, on se dit bonjour, mais je trouve qu'il pilote d'une manière trop agressive qui pourrait être dangereuse pour nous », avait-il asséné.

La question du casque

Le choc a été violent et à haute vitesse, mais beaucoup s'interrogent sur le fait que Marco Simoncelli ait perdu son casque. Paul Butler, directeur de la course, a déclaré ceci : "Je pense que je répondrai à cette question à une autre occasion, mais il est certain que les conséquences et les circonstances de cet accident vont faire l'objet d'une minutieuse enquête".moto.jpg

Les accidents sont souvent spectaculaires en moto GP; hélas pour Simoncelli, les circonstances de courses ce w.e. furent dramatiques.

Publié dans Buzz

Commenter cet article