De la Villardière répond aux attaques humoristiques du Petit Journal de Barthès

Publié le par Le Square



C'est dans VSD que Bernard de la Villardière répond avec humour aux attaques humoristiques de Yann Barhès dans le Petit Journal.

Faut bien dire que Yann et son équipe s'en donne à coeur joie, et c'est souvent drôle, sur l'un des journaliste phare de M6 qui aime bien se mettre en scène en marchant, lors de ses plateaux
mais qui aime bien aussi se faire plaisir tout en travaillant comme on l'a vu jouer au polo lors d'une de ses émissions.


Voici quelques extraits:
      
"Sur les tournages, c'est moi qui redresse ma mèche quand elle tombe !"

    
"C'est sympathique. Ils ont vocation à se moquer, ils ont trouvé ce filon me concernant, j'en fais mon affaire et je l'accepte. Je me moque de mon image. Je ne suis pas animateur, je suis
journaliste.
Ma vocation, c'est de mettre en valeur les gens que j'interviewe et pas de me mettre en valeur moi-même." L'animateur va jusqu'à préciser : "Je n'ai pas de coiffeur, pas de maquilleur, pas de
styliste. Sur les tournages, c'est moi qui redresse ma mèche quand elle tombe !".


 


 Attention Nanard, tu as la mèche qui n'autorise pas la courte moustache !


"Lorsque j'arrive à l'antenne, ça fait du bien à la courbe d'audience."


Bernard de la Villardière se défend également de seulement parler de thèmes "trash" ou racoleurs dans son émission : "On me reproche de parler de prostitution et de drogue mais je suis droit
dans mes bottes, mon équipe aussi. Le fond de commerce d''Enquête Exclusive', c'est ce qui va mal (...) Sur deux cents numéros, il y en a eu moins d'une dizaine où nous en avons parlé et
quatre
véritablement consacrés à ce sujet."
   

Dans un autre entretien accordé à 20minutes il précise : "seulement 4% de nos sujets traitaient de prostitution. Ce qui place 'Enquête Exclusive' en-dessous de l'émission Harry
Roselmack et des émissions dans la même veine que la nôtre." L'animateur assume donc entièrement la ligne éditoriale de son émission. Il se montre également très fier des résultats
d'audience du magazine : "Lorsque j'arrive à l'antenne, ça fait du bien à la courbe d'audience."


Et à sa courbe d'égo elle fait du bien à son antenne ?

Publié dans Télé

Commenter cet article