Orage ô désespoir sur les piteuses prestations de la Miss météo de Canal +

Publié le par Le Square

Cette semaine Maître Kiejman, qui n'est pas un pro de la télé, a rembarré la Miss météo de Canal +.
Il était temps que quelqu'un relève le niveau très bas de ses prestations. Et ca ne vient pas d'un pro du métier.
Même si la réaction du ténor du barreau semblait davantage être liée à sa cliente citée dans la chronique, on peut tout de même se poser beaucoup de questions sur cette jeune fille et ses prestations (voir 2 exemples ci dessous).
Seulement 5 jours par semaine, elle doit réciter avec un prompteur, un court texte d'environ 1 minute. Malgré cela, elle le joue très mal (genre élève du conservatoire Sim à Brives la Gaillarde), le bafouille souvent, a la conviction d'un paysan guatémaltèque devant une Lexus hybride et un humour qui ne fait rire que... personne. Laissant d'ailleurs les invités et Michel Denisot avec un sourire dépité au coin des lèvres.
Précisons que la belle n'est pas seule à écrire ces billets historiquement drôles puisque 1 ou 2 auteurs sont grassement payés pour pondre une météo aussi indigeste que les mesures économiques grecques.
Alors si le Grand et le Petit Journal gardent toujours un style aussi enlevé, qu'attends la production pour faire le beau temps sur cette chronique ?
Tous les 2 ans, Canal entretient le buzz pour savoir qui aura la chance de prendre en main leur mythique météo.
Là, des nuages s'amoncellent sur l'élue et sur son choix qui laisse à désirer. Certes sa plastique est digne des précédentes mais niveau prestation, c'est la dépression. Le choix d'un mannequin ne suffit pas et si la belle a fait ses premiers pas télé avec le téléfilm Le Monde à ses pieds, pas sûr qu'avec ses apparitions, cela soit vraiment le cas.
 
 

Publié dans Billet d'humeur

Commenter cet article