Un enfant mort, une femme battue, aidez avec Rose-Jaune !

Publié le par Le Square




L'actualité brutale de ce jour, un enfant de 3 ans punis par son père meurt dans un lave-linge, me donne envie de mettre en avant l'association ROSE-JAUNE de mon amie Tatiana-Laurens
Delarue: www.rose-jaune.my-clic.com


Car en amont de ce drame, il y a un autre drame dans cette famille: la mère, battue par le père. Un drame découle de l'autre.


Sûrement, si la maman avait porté plainte pour violence conjugale, ce 2e drame ne serait pas arrivé.


Aujourd'hui, comme Rose-Jaune, il y a des associations pour aider les femmes battues.


En toute discrétion, elles recueillent les souffrances puis mettront au point avec la personne concernée une "stratégie" globale pour la sortir de ce cauchemar. Car c'est possible. Non
seulement la femme battue est protégée juridiquement mais aussi socialement grâce à ces associations. Et les coupables seront être punis.


Souvent les femmes hésitent, ont peur des représailles, ont encore de l'"amour" pour leur conjoint; mais rien n'autorise de tels agissements.


Les chiffres sont accablants : 156 femmes tuées en 2008, 166 femmes sont décédées en France en 2007 et 137 en 2006, des suites de violences conjugales.
Psytel a étendu son analyse en Europe et déplore un chiffre accablant de 3500 décès liés aux violences conjugales, en 2006.


Si vous n'êtes pas directement concernés, vous pouvez tout de même agir. En soutenant cette association par exemple, en faisant un don, en devenant membre, en aidant...


Tatiana se démène pour son Rose-Jaune, pour les femmes qui ont besoin de son aide. Avec son expérience elle fait tout pour que d'autres ne vivent pas la même chose qu'elle. Avec sa notoriété
elle touche les médias et les décideurs pour faire avancer les choses.


Elle ne prends pas de gants, elle parle avec franchise dans les médias et ses actions sont sans détours comme en témoigne ce clip dans lequel elle joue.







 


A vous de jouer maintenant pour "Plus jamais ca !


"


Publié dans Billet d'humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article